"Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l’intelligence d’en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mené à bien" - Sidney A. Friedman

Comment trouver les « angles morts » de votre entreprise?

angle-mort entrepriseLes dangers pour votre entreprise se trouvent dans votre angle mort, le saviez-vous?

Je parle quotidiennement avec des patrons d’entreprises des nombreux défis auxquels ils sont confrontés. Ces jours-ci, les chefs d’entreprise font face à de véritables risques.

Le milieu est saturé d’entreprises qui tiennent à peine le coup. Les choses ne doivent pas être ainsi. Pour chaque personne qui blâme l’économie, j’en trouve une autre qui continue de prospérer dans cet environnement.

Pourquoi?

Pour trouver la réponse, nous devons d’abord comprendre quelques dangers:

  • 1) L’absence de plan d’affaires solide.
  • 2) Une idée trop optimiste des ventes.
  • 3) Le mauvais calcul des prix des produits.
  • 4) Ne pas reconnaitre ses faiblesses et ne pas chercher de l’aide.

J’ai parlé avec un patron d’entreprise récemment au sujet de quelques-uns des défis liés à son activité. Le problème le plus fréquent était son manque apparent de compréhension de certaines questions de base de marketing et de ressources humaines.

En parlant un peu plus, j’ai réalisé que le problème n’était pas que cette personne ne savait pas gérer ces domaines, mais qu’elle n’en réalisait pas la nécessité ou qu’elle n’avait pas assez de contrôle dessus.

Le patron en question m’a finalement déclaré: « Je dirige ma société ainsi depuis deux ans ». Il a ensuite poursuivi : « C’est ma faute, j’ai des problèmes avec ma propre responsabilité ».

Le moment spécial où un propriétaire d’entreprise reconnaît sa faiblesse ou nécessité est l’autonomisation. Nous avons ensuite élaboré un plan de soutien et d’action dans ces deux domaines clés de son entreprise.

La plupart des patrons d’entreprise sont experts en la matière. Mais parfois ils oublient la passion qu’ils ont. Les coacher leur permet de redécouvrir leur besoin de retourner à la base ou plus simplement de réaliser qu’il faut d’abord se concentrer sur « l’utile » avant d’aller au « désiré ».

Les patrons d’entreprise qui ont le plus de succès sont ceux qui reconnaissent leurs faiblesses ou leur besoin d’être aidés. Ils cherchent toujours des moyens plus efficaces pour diriger leur société. Ils ne se reposent pas sur leurs lauriers. Je remarque de plus en plus, en parlant avec des patrons d’entreprises, que le pouvoir se trouve en chacun.

 

Donc, qu’est-ce que le Business coaching? En quoi cela diffère-t-il du Business consulting?

Le coaching est un procédé qui dévoile le potentiel d’une personne, afin de l’aider à atteindre ses buts. Le coaching est une manière de franchir les fossés qui séparent la personne réelle de la personne qu’elle voudrait être. Au lieu de dire ce qu’il faut faire, le coach mène à des réponses, à la croissance et au développement à travers un processus de découverte et de transformation. Le coaching est différent du consulting, du conseil, de la thérapie, du tutorat ou du mentoring.

Le fait de savoir en quoi le coaching est différent nous permet de mieux comprendre ce qui est impliqué dans le coaching.

Consulter implique de partager des connaissances et des expertises sur ce que vous avez vu au boulot, mais ne requiert pas nécessairement un changement ou une action. Un consultant est un expert qui tente de « déterminer » un problème.

Le travail d’un coach, par contre, est holistique par nature puisqu’il prend en considération la personne dans sa totalité et se concentre sur la transformation.

Le Consulting se concentre sur les processus et problèmes liés aux affaires. Et, si le coach gère les mêmes sujets, il le fait d’une perspective différente, en incluant les désirs, les besoins et les objectifs personnels. Une relation client-consultant est moins personnelle et beaucoup plus claire qu’une relation coach-consultant.

À chacun de décider s’il veut vivre sous la frontière ou au dessus. Quand vous vous retrouvez confronté à une difficulté ou à des épreuves, vous pouvez soit choisir d’en tirer une leçon soit blâmer les autres. Les gagnants apprennent, les perdants critiquent. Les vainqueurs apprennent, les victimes critiquent.

À vous de choisir.

 

Comment vous y prenez-vous pour identifier les risques? Connaissez-vous les angles morts de votre entreprise?

 

Loading Facebook Comments ...

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *