"Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l’intelligence d’en faire un projet réaliste, et la volonté de voir ce projet mené à bien" - Sidney A. Friedman

Contrôlable ou pas: quelle est la différence pour votre entreprise?

Quand vous vérifiez vos éléments mesurables, il est important de connaitre ce vous contrôlez et ce que vous ne contrôlez pas.

À moins que vous ayez le contrôle sur tout l’univers et que vous soyez omnipotent, vous avez probablement (on l’espère) réalisé qu’il y a des choses que vous ne savez pas contrôler.

Même en le sachant, il est facile d’oublier et alors vous pourriez alors faire des erreurs.

Qu’est-ce que vous ne contrôlez pas?

  • Avoir des clients! Bon, pas d’inquiétude, vous pouvez contrôlez plein de choses qui peuvent peut-être vous attirer des clients (j’y viendrai dans la prochaine section) mais ce n’est pas vous qui déciderez au final s’ils signeront ou non. Tout comme vous, ils ont leur volonté propre. Si vous mesurez votre succès quotidien, hebdomadaire, mensuel…  uniquement sur cette mesure, alors vous avez probablement l’impression de travailler très dur pour pas grand chose, surtout si vous venez de lancer votre affaire.
  • Si vos clients potentiels vont dire « oui »  quand vous les appellerez pour leur parler de votre super service/produit.
  • Le comportement des autres.
  • Le nombre d’inscrit à votre magasine ou newsletter en ligne.
  • Les ventes  de votre livre.
  • Le nombre de rendez-vous.
  • Garder vos clients.

Les bonnes nouvelles: ce que vous contrôlez

  • Le nombre de coup de téléphone que vous passez.
  • Le nombre d’évènements de travail auxquels vous assistez.
  • Le nombre de consultations que vous menez.
  • L’argent que vous dépensez.
  • Le nombre de cartes de remerciement que vous envoyez.
  • Le nombre d’invitations que vous acceptez.
  • Le nombre de personnes à qui vous envoyez votre press kit ou vos propositions de conférences.
  • Le nombre de  cadeaux que vous achetez.
  • Le nombre de liens qui mènent à votre site.
  • Le nombre de  personnes que vous avez invitées à rejoindre votre liste de mails.

Quand vous faites vos projets et vos analyses mensuelles/hebdomadaires etc., il est bon d’inclure une combinaison des choses contrôlables et des choses non contrôlables.

Vous pouvez utiliser des graphiques ou des schémas pour voir comment augmenter la visibilité de vos outils (votre message minute, l’inscription à votre newsletter, …) ou faire des tests pour voir ce qui pourrait mieux fonctionner.

Il y a un lien direct entre les choses mesurables et votre action quotidienne/hebdomadaire/mensuelle.

 

Y avez-vous réfléchi? Qu’en pensez-vous?

 

 

Pendant les 10 dernières années j'ai exercé mon métier et ma passion de l'accompagnement et du changement auprès de particuliers, de professionnels et d'entreprises. Je transmets aux consultants, formateurs, coachs, thérapeutes, infopreneurs et autres "experts en matière grise", tous les modèles et stratégies indispensables - dans l'économie d'aujourd'hui - pour développer leur VISIBILITÉ, attirer plus de CLIENTS qualifiés et générer des REVENUS passifs additionnels.

Loading Facebook Comments ...

Comments ( 1 )

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *